L’acné de l’adulte

Bien après l’adolescence, de nombreux adultes voient encore apparaitre régulièrement boutons et points noirs sur leur visage. Différente de l’acné juvénile dans ses causes comme dans ses manifestations, cette acné de l’adulte nécessite une prise en charge spécifique.
 

Modifié le 08/06/2015
Loin d’être réservée aux adolescents, l’acné affecte aussi les adultes, et plus particulièrement les femmes entre 25 et 40 ans : 41 % d’entre elles sont touchées. Parmi elles, plus du tiers n’avait pas connu d’acné à l’adolescence : acné juvénile et acné de l’adulte ne sont donc pas nécessairement liées.

L’acné de l’adulte est généralement moins sévère que celle de l’adolescent : boutons et comédons sont moins nombreux, moins inflammatoires, plutôt situés sur le pourtour de la bouche et le menton pour les femmes, et sur le dos et le cou pour les hommes. Le préjudice esthétique étant moins important que chez les sujets plus jeunes, l’acné de l’adulte est souvent mieux vécue et de ce fait, parfois négligée : à peine 22 % des femmes adultes acnéiques sont aujourd’hui prises en charge. Pourtant, il existe aujourd’hui des soins et des traitements qui permettent de se débarrasser durablement de ce désagrément.


Une multitude de causes


Alors qu’elle est essentiellement liée aux modifications hormonales de la puberté chez l’adolescent, l’acné de l’adulte est multifactorielle. Elle peut être favorisée par :
 
  • Une peau grasse par nature.
  • Chez la femme, les fluctuations hormonales liées aux cycles menstruels, qui déclenchent souvent l’apparition de boutons quelques jours avant les règles. Les bouleversements hormonaux engendrés par la grossesse peuvent aussi s’accompagner de poussées d’acné.
  • L’utilisation répétée de cosmétiques inappropriés, et notamment de maquillage gras et occlusif comme certains fonds de teint.
  • La prise de certains médicaments.
  • Une contraception inadaptée.
  • Des prédispositions génétiques.
  • Le stress.
  • La pollution.
  • Plus rarement, un trouble du fonctionnement des ovaires ou des glandes surrénales.

L’acné de l’adulte tend à disparaître spontanément chez les femmes lors de la ménopause.


Les soins dermo-cosmétiques au premier plan


Plus légère que celle de l’adolescent, intervenant sur un épiderme moins résistant aux traitements agressifs, l’acné de l’adulte doit être abordée de manière plus ciblée et plus respectueuse de la sensibilité de la peau. Souvent, l’adoption d’une hygiène irréprochable et l’usage régulier de soins dermo-cosmétiques spécifiques suffisent à obtenir une nette amélioration :
 
  • Nettoyez votre peau matin et soir avec un produit d’hygiène doux sans savon.
  • Appliquez chaque matin un soin hydratant réparateur pour nourrir et apaiser votre peau, et chaque soir un soin traitant contre les imperfections.
  • Démaquillez-vous parfaitement chaque soir avant de vous coucher.
  • N’utilisez que des produits d’hygiène et de soin spécifiquement formulés pour les peaux à tendance acnéiques.
  • Si vous vous maquillez, sélectionnez uniquement des produits non comédogènes, non gras et si possible adaptés aux peaux à tendance acnéiques.
 

Et en cas d’acné persistante…


Si ces mesures ne suffisent pas à venir à bout de votre acné, consultez votre dermatologue. Il vous prescrira un traitement adapté à votre âge et à votre type de peau, qui pourra comporter :
 
  • Des soins locaux, à appliquer sur les zones concernées : crèmes ou lotions anti-inflammatoires, antibiotiques ou rétinoïdes.
  • Et/ou un traitement oral, composé d’antibiotiques, de dérivés du zinc, d'isotrétinoïne ou encore de traitements hormonaux, comme certaines pilules.

Notre philosophie

En savoir plus

Nos engagements

En savoir plus

Espace Ado

En savoir plus